Commune lève 1,5 million d’euros pour lancer les premiéres résidences de coliving pour familles monoparentales

Tara et Ruben

Fondée fin 2021 par Tara Heuzé-Sarmini et Ruben Petri, Commune est la première solution de coliving (c’est-à-dire une solution d’habitat partagé avec services mutualisés) clé-en-main dédiée aux familles monoparentales.

Cet été, la start-up a bouclé une première levée de fonds de près de 1.5M€ auprès de business angels, société d’investissement spécialisée dans le financement d’entreprises à impact et de BPI France.

La mission de Commune

Créer des résidences conçues pour les familles monoparentales : connectées et écologiquement responsables, organisées autour d’espaces partagés (cuisine/salle à manger, salle de jeux polyvalente, buanderie et des espaces extérieurs), dotées des logements privatifs (pouvant accueillir – dans cette première phase -, soit 1 parent et 1 enfant, soit 1 parent et 2 enfants) et des services pensés sur-mesure.

En plus d’événements sportifs et de rassemblements festifs, les Communes proposeront également de l’aide juridique, du soutien scolaire, du baby-sitting ou encore des activités extra-scolaires, répondant aux besoins des parents et de leurs enfants et permettant leur épanouissement.

L’objectif de Commune

Permettre aux parents solos et leurs enfants de s’extraire de la spirale infernale, tant sociale que professionnelle et financière, dans laquelle l’immense majorité se retrouve à l’issue d’une rupture.

En effet, on estime que les familles monoparentales perdent près de 28% en niveau de vie 1 an après la rupture, et qu’elles sont 2 fois plus à risque d’exclusion sociale que les autres. Par ailleurs, les familles monoparentales représentent une part grandissante de la population : à l’échelle nationale, 1 famille française sur 4 est en situation de monoparentalité (INSEE) et c’est près d’1 famille sur 3 en région parisienne, des chiffres en constante augmentation.

Commune relève le défi avec une offre de logement et services clé-en-main qui permet des économies atteignant jusqu’à 30% par rapport aux alternatives du marché actuel, et en diminuant la charge mentale des parents tout au long de leur séjour, prévu pour durer entre 1 et 3 années. 

Une levée engagée

La cofondatrice et le cofondateur ont voulu une levée de fonds à leur image et souhaitaient une base d’investisseur·es aussi représentative et paritaire que possible. Ainsi, ce tour compte 13 nationalités, 45% de femmes, 50% de primo-investisseur·es (c’est-à-dire pour lesquel·les Commune était le premier investissement en private equity), et il y a près de 45 ans d’écart entre la doyenne et la benjamine du tour. 

Parmi les soutiens de la première heure de Commune, on retrouve Benjamin Abdi (cofondateur de Lalilo), Olivier Bonnet (CTO de BlaBlaCar), Maisons Julien et Kelly Dassault (société d’investissement spécialisée dans le financement d’entreprises à impact), Danielle Deruy (directrice générale d’AEF Info), Céline Lazorthes (cofondatrice de Resilience Care), Florent Malbranche (cofondateur de Brigad), Céline Orjubin (cofondatrice de MyLittleParis), Sébastien Roca (associé de Cedrus & Partners) ou encore Mathilde Soubie (cofondatrice du Studio Artera).

La suite pour Commune

Pionnière et première sur un marché en plein essor, Commune est une société d’exploitation de coliving avec des ambitions mondiales qui vise le développement de 500 résidences en 10 ans.

Les premières résidences ouvriront leurs portes fin 2023 en Île-de-France, et coûteront en moyenne 20% à 30% moins cher que les alternatives du parc privé. Ainsi, pour un parent et 1 enfant, il faudra compter environ 1390€ toutes charges et services compris pour rejoindre une Commune dans Paris intramuros.

Afin de faciliter l’emménagement chez Commune, aucun besoin d’attester d’un CDI hors période d’essai et de revenus 3 fois supérieurs au montant du loyer : la société s’engage à étudier toutes les candidatures de parents solos et travaille avec des plateformes de garants-tiers pour permettre au plus grand nombre de vivre l’expérience Commune (toutes les informations pour candidater ici).

Après la France, l’équipe vise le Benelux où elle est déjà en discussion sur plusieurs projets, et à horizon 2025 une présence pan-européenne et américaine.

Merci à Julia Lemarchand d’avoir présenté la solution proposée par Commune dans les Échos Start ! Pour lire l’article en entier, il vous suffit de cliquer.