Dernières places dans la Commune de Poissy

Prix de la Femme d’Influence 2022 : notre cofondatrice et CEO remporte le prix dans la catégorie “Espoir”

Tara le jour de la cérémonie Femmes d'influence

Nous sommes fièr·es de vous annoncer que Tara est lauréate du Prix Femmes d’Influence 2022, dans la catégorie “Espoir”.

Ce prix a été créé en 2014 par Patricia Chapelotte, pour mettre en lumière des femmes de talent qui incarnent non seulement des modèles de réussite, mais aussi des valeurs prônées comme l’audace, le courage, la conviction ou encore l’ambition.

4 autres lauréates ont été distinguées en 2022 :

  • Le Prix Femmes d’Influence 2022, dans la catégorie “Politique”, a été attribué à Isabelle Rome, Ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.
  • Le Prix Femmes d’Influence 2022, dans la catégorie “Économie”, a été attribué à Kalina Raskin, Cofondatrice et directrice générale de Ceebios.
  • Le Prix Femmes d’Influence 2022, dans la catégorie “Culture”, a été attribué à Abnousse Shalmani, écrivaine, journaliste et réalisatrice. 
  • Le Prix Femmes d’Influence 2022, dans la catégorie “Coup de cœur, » a été attribué à Bénédicte Wolform, fondatrice de l’association 20 ans.

Le prix espoir Femmes d’influence

Créé en 2021, le prix espoir est décerné par un Jury Junior composé de quinze jeunes femmes, qui ont entre 18 et 35 ans.

Le But du Prix Espoir récompenser une femme entre 18 et 35 ans, représentative de la nouvelle génération.

Cette année Tara était nominée au côté de Soazig Barthelemy, fondatrice de Empw’HER Camille Etienne, militante écologiste et activiste pour la justice social et climatique Aude Guo, Cofondatrice et directrice générale d’Innovafeed et Paola Locatelli, créatrice de contenu. 

Merci à Femmes d’Influence pour cette mise en lumière des engagements, des valeurs et des combats de notre cofondatrice et CEO et pour cette soirée incroyable qui réunissait tant de femmes exceptionnelles.

Si vous voulez visionner la cérémonie, il vous suffit de cliquer :

Le discours de Tara

Lors de la remise des prix, Tara a eu l’opportunité de prononcer un discours impactant afin d’encourager le plus grand nombre à agir.

En voici un aperçu !

“Recevoir ce prix me rend triste et heureuse à la fois. 

Triste de constater qu’il y a encore besoin de telles cérémonies pour récompenser des femmes exceptionnelles. Triste de constater que notre société considère encore les femmes comme des exceptions.

Mais ceci étant dit, je reconnais l’importance d’évènements comme celui-ci : on ne le sait que trop bien, il faut encore compter les femmes pour que les femmes comptent. Il faut encore mettre en lumière les femmes pour que les femmes brillent. Il faut encore mettre en avant le travail des femmes pour que les femmes occupent le devant de la scène. 

Alors ce soir, cette distinction me rend heureuse car elle récompense mes engagements pour des causes trop longtemps ignorées, invisibilisées, voire méprisées. 

Ce prix récompense la lutte que j’ai lancée en 2015 contre la précarité menstruelle et le tabou des règles, lorsque j’étais encore étudiante. En effet, l’association Règles Élémentaires que j’ai fondée s’est mue en une mobilisation citoyenne d’une ampleur inédite, parvenant à faire changer les règles et même les lois. 

Ce prix récompense aussi et surtout mon dernier combat en date, et sans aucun doute l’un des plus importants et de loin le plus prenant du haut de mes 28 ans : la révolution des modes de vie, que j’ai entreprise en fondant Commune l’année dernière aux côtés de mon extraordinaire associé Ruben Petri. 

Commune, c’est la toute première société de coliving, à savoir de l’habitat partagé avec des services mutualisés, exclusivement dédié aux familles monoparentales. Commune, c’est une première mondiale. 

On ne le sait que trop peu, mais les ruptures familiales sont le premier facteur d’appauvrissement en France, et dans la plupart des pays de l’OCDE. Les parents solos, qui sont à 82% des femmes, perdent jusqu’à 30% de leur niveau de vie 1 an après la rupture.

Avec Commune, nous nous attaquons à la racine du problème en recréant le village dont nos sociétés ont besoin pour élever leurs enfants, et offrir à ces familles les meilleures opportunités qui soient.

Vous vous demandez peut-être quel est le dénominateur commun derrière mes engagements ? Il est simple, c’est la remise en cause de l’ordre établi. 

Les causes auxquelles je m’attaque sont aussi vielles que l’humanité, et pourtant, il aura fallu attendre le XXIe siècle pour commencer à esquisser des ébauches de solution ! 

Alors ce soir, j’ai envie de vous dire qu’il faut avoir l’audace de regarder là où les autres ne veulent pas voir, de questionner là où les autres ne veulent pas répondre, d’écouter ce que les autres ne veulent pas entendre. Il faut avoir la curiosité et le courage de remettre en cause nos certitudes, même et surtout si cela implique de sortir de sa zone de confort. 

Enfin, j’aimerai conclure sur notre responsabilité individuelle et notre devoir d’agir face au délitement du monde. Nous avons toujours tout à gagner à essayer. Les parfaites conditions et le parfait timing n’existent pas : le meilleur moment pour l’action est et sera toujours maintenant.”